Notre actualité durant : Octobre / Novembre / Décembre 2020



- OCTOBRE 2020

- Nos traditions et cultures en danger : 01/10/2020

- Lorsque l’état veut absolument bousculer nos coutumes, il est prêt a mettre tout en œuvre pour y arriver, tout en ne respectant pas les procédures. Cette fois, un dimanche matin à Kourou, suite à l’appel d’un voisin, alors qu’il était tranquillement sur sa terrasse, une dizaine de gendarmes ont fait irruption au domicile du Capitaine AFATA afin de lui enlever son SINGE. Son fils qui a voulu intervenir a été insulté par l'un d'eux, et le capitaine AFATA quand à lui, a du suivre les gendarmes au poste, où sa convocation au tribunal le 23 Octobre 2020, lui a été notifiée.


Pour revoir le direct, suivez le lien :

https://fb.watch/2Ip9-_Az3s/

https://www.facebook.com/watch/?v=286736182375733


- Décision Procès de Harry Hodebourg : 02/10/2020

- Concernant l'affaire du port de masque de carnaval à l’effigie de Rodolphe Alexandre, porté par Harry Hodebourg, durant le carnaval de 2019.

Le jour du procès l'avocat principal (de l'hexagone) ne s'est pas déplacé, et était représenté par maître LINGIBE pour demander un report, malgré le refus de Mr HODEBOURG qui a déjà du patienter plusieurs mois pour obtenir cette audience.

Quelques jours plus tard, Rodolphe Alexandre a finalement décidé de retirer sa plainte.



- Soutien au frère Mahorais : 03/10/2020

- Dans la continuité de la "convergence des luttes"

que nous avons initié, Moutouin Soufiyane, un de nos frères a été convoqué devant le tribunal de la Réunion, suite à une plainte déposée par le procureur de Mayotte.

C'est tout naturellement que nous avons fait cette vidéo afin d'apporter notre soutien à nos frères mahorais qui rencontrent les mêmes problématiques que nous vis à vis de l'état.

Pour revoir le direct, suivez le lien :

https://fb.watch/2IpA7D82dn/



- Retour et suite du dossier Cornilleau : 13/10/2020

- Voilà maintenant plus d'un an que dure ce dossier, et que l'acharnement de la partie adverse est toujours d'actualité.

Suite à la commission paritaire chargée de valider ou non le retrait de son agrément, et à l’arrêté du 16/09, lui notifiant son licenciement.

Les documents concernant le licenciement qu'ils n'avaient préalablement pas reçu, ont été transmis par mail, après que nous ayons fait un live. Cependant, après lecture, des anomalies subsistent encore…La prochaine étape de ce dossier aura donc lieu devant la juridiction compétente.


Pour revoir le direct, suivez le lien :

https://www.facebook.com/watch/?v=750864015465701


- NOVEMBRE 2020

- Licenciement abusif et souffrance des agents de la Poste : 03/11/2020 au 10/11/2020